Manuel du Droit Commercial, à l'usage des gens ruinés, des solliciteurs, des surnumérateurs, des employés réformés et de tous les consommateurs sans argent. Par feu mon oncle, Professeur Emérite. Précédé d'une notice biographique sur l'auteur. Le tout publié par son neveu. « Plus on doit, plus on a de crédit. » Pensée inédite du Professeur. (de l'éditeur) The title says it all: How to pay one's debts and satisfy one's creditors, not laying out a penny. "The more one owes, the more funds one owns." Original thought of the author's uncle. (Summary by Ezwa)

Manuel du Droit Commercial, à l'usage des gens ruinés, des solliciteurs, des surnumérateurs, des employés réformés et de tous les consommateurs sans argent. Par feu mon oncle, Professeur Emérite. Précédé d'une notice biographique sur l'auteur. Le tout publié par son neveu. « Plus on doit, plus on a de crédit. » Pensée inédite du Professeur. (... Show more

Publisher Website | On Android | On iTunes | Feed XML

Related: literature arts

Share: Share on Facebook Share on Twitter Share on Google Plus